INTERPRÉTATION DE L’INDICE DE MASSE CORPORELLE   

Indice de masse corporelle (IMC)

L’indice de masse corporelle (IMC) est une grandeur qui permet d’estimer la corpulence d’une personne.

INTERPRÉTATION DE L’INDICE DE MASSE CORPORELLE

L’interprétation se fait selon la classification de l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé).

Cette classification (voir tableau ci-dessus) a pour rôle d’évaluer les risques liés au surpoids. Le fait de calculer de manière régulière son IMC présente donc un intérêt : repérer ses propres évolutions de poids et les interpréter en accord avec les informations fournies par l’OMS.

FORMULE IMC

Le calcul de l’IMC est relativement simple puisqu’il ne nécessite que deux critères: votre taille (en cm) et votre poids (en kg). La formule mathématique exacte est la suivante :

Attention toutefois, cette formule de l’IMC n’est valable que pour les adultes âgés de 18 à 65 ans. Ainsi, les enfants, les adolescents, les personnes âgées, mais également les femmes enceintes ou les personnes très musclées, doivent s’orienter vers des formules différentes (2). Concernant les enfants, vous pouvez consulter notre page dédiée au calcul de l’IMC chez l’enfant.

AVANTAGES ET INCONVÉNIENTS DE L’IMC

Les avantages de l’IMC sont les suivants :

  • Facilité de calcul qui ne nécessite que le poids et la taille, à travers une formule simple (voir formule ci-dessus).

  • Indicateur généralisé de manière « internationale », permettant donc de faire des statistiques à l’échelle mondiale.

Mais cette facilité de calcul ainsi que cette généralisation internationale font apparaitre les inconvénients suivants :

  • La silhouette n’est pas prise en compte.

  • L’histoire du poids n’est pas prise en compte.

  • Des éléments déterminants comme le sexe, l’âge ou encore l’origine ethnique ne sont pas pris en compte.

Ces inconvénients peuvent donc introduire des biais dans le résultat de l’IMC.

Un IMC dit normal est compris entre 18,5 et 24,9 kg/m². Si votre résultat est inférieur à 18,5, votre corpulence est considérée comme maigre. Au-delà de 24,9, vous êtes soit en surpoids (entre 25 et 30), soit en obésité (>30), soit en obésité massive (>40). C’est à travers cette lecture qu’intervient toute l’utilité de calculer son IMC.

Un IMC élevé accroît les risques de survenue de certaines maladies, notamment cardio-vasculaires, pulmonaires ou des articulations. Néanmoins, sachez que l’IMC n’est qu’un simple indice qui doit être une alerte pour vous inciter à prendre rendez-vous chez un médecin généraliste. Ce dernier saura vous exposer les risques éventuels encourus.